retour sur la déposition d’un autre témoin, qui ignorait que Jean-Pascal couraud n’avait pas été retrouvé

Une autre personne libre dans ses déclarations, a été ENTENDUE en qualité de témoin spontané par le 1er des 6 juges d’instruction EN CHARGE DE L’INFORMATION JUDICIAIRE, et qui se sont succédés jusqu’à ce jour.

C’était le 1er septembre 2000, soit près de trois ans après que #JPK soit devenu introuvable, alors qu’elle l’avait vu accompagné sur la plage du Tahara’a – (commune d’arue où il travaillait également).

Sans hésitation, avec précision et après avoir effectué une vérification, elle a affirmé – à la lecture de son témoignage spontané – avec conviction ce qui suit :

LE TÉMOIN AUDITIONNÉ :

Identité du témoin masquée, entendue au Palais de Justice

Elle n’a pas été entendue de nouveau par la Justice.

sans commentaires