DÉNI DE GASTON FLOSSE, A EN CROIRE L’ARTICLE PARU LE 17 JANVIER 2008 SUR LE JOURNAL « LE MONDE »

Le lien du titre publié : Polynesie-tragedie-sur-le-lagon

HALTE AUX MENSONGES DE CET ÉLU DEVENU INÉLIGIBLE

« Ce n’est pas moi qui ai donné des ordres pour surveiller JPK, dit-il.

D’ailleurs, en quoi représentait-il un danger pour moi ?

Je le connaissais, comme tout le monde ici« 

LE FAMEUX NUMÉRO SPÉCIAL DES « NOUVELLES DE TAHITI » PARU EN AVRIL 1988, CONFIRMANT QUE JPK ÉTAIT LA « BÊTE NOIRE » DU PRÉSIDENT DE L’ÉPOQUE

EXTRAIT :

Au rôle du tribunal correctionnel de mardi figurait le procès en diffamation intenté par Gaston Flosse à l’encontre des journalistes Fabrice Lhomme et Gérard Davet, co auteurs du livre « L’homme qui voulut être roi ».

Une plainte ayant été déposée pour diffamation, le parlementaire avait été débouté par le tribunal.

Les reporters du quotidien Le Monde ont consacré une partie de leur ouvrage à l’affaire JPK  et à la responsabilité présumée de l’ex-président du pays dans la disparition du rédacteur en chef du journal Les Nouvelles de Tahiti.

Maître François Saint-Pierre, avocat des deux journalistes, interrogé par Miri Tumatariri :

http://la1ere.ftvi-preprod.fr/polynesie/tahiti/gaston-flosse-face-deux-journalistes-du-monde-239195.html

Et sur TAHITI-INFO l’article qui suit publié en 2015 :

“Gaston Flosse fait l’objet d’une cabale médiatique qui dépasse le sol de la Polynésie française (…) et l’affaire JPK est un scandale judiciaire instrumentalisé par les médias, qui ressort à chaque fois que mon client se présente à une élection”, a martelé l’avocat.

Et la presse locale TV ainsi qu’un quotidien numérique, se chargeant de couvrir quelques années plus tard, les faits divers au Tribunal de Papeete pour un procès en diffamation intenté par l’ex président plénipotentiaire contre les mêmes journalistes d’investigation.

DÉBOUTÉ !

https://www.tahiti-infos.com/Affaire-Davet-Lhomme-Gaston-Flosse-deboute_a128043.amp.html